Madagascar est la troisième plus grande île au monde. Située au large des côtes africaines, ce pays grand comme trois fois la France attire touristes venus du monde entier. Un tourisme qui n’est pas de masse, moins d’un demi-million par an. On y vient pour les rencontres culturelles et historiques.

Une île aux origines deux fois millénaires

Madagascar ou l’île Rouge est une île de l’Océan Indien qui se serait détachée de l’Afrique il y a de cela plusieurs milliers d’années. De cette particularité géographique, l’île a attiré et continue à conserver tant bien que mal l’une des faunes et flore les plus exceptionnelles du monde. En matière de peuplement, Madagascar aurait vu les premiers hommes fouler ses terres il y a plus de deux millénaires. Venant d’Indonésie, les austronésiens auraient été les premiers habitants de l’île et les ancêtres communs de tous les malgaches. On ne garde que très peu de traces de cette première implantation. Toutefois, des sites historiques sont découverts chaque année. Récemment encore, des grottes couvertes de peintures rupestres ont été découvertes à Maintirano.

Madagascar, la période royale

Madagascar fut autrefois un royaume prospère et puissant. Sous l’influence de divers rois et reines, le pays a connu diverses périodes de faste et jusqu’à la colonisation en 1896. Ambohimanga, la « colline bleue » fut le premier « rova » ou palais classé au Patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco. Il s’agit de la résidence de l’un des plus grands rois du pays Andrianampoinimerina. Antananarivo regorge de nombreux autres sites historiques d’importance comme le Palais de la Reine qui domine la ville. On y trouve également répartis sur les douze collines de l’Imerina, d’autres palais royaux. Découverte en 1500 par les européens, Madagascar abrite aussi de nombreux sites d’époque. Dans le Massif de l’Isalo, la grotte des portugais par exemple témoigne de l’histoire du pays. Sur les côtes, on retrouve l’importance prédominante des pirates, boucaniers. Comme à Sainte-Marie, ou encore le fort de Mahavelona à proximité de Tamatave. La légendaire Libertalia au Nord de l’île continue elle à soulever des questions.

L’histoire de l’île en résumé

Riche de son histoire, il y a peu de traces du passé malgache à visiter. On y vient en effet surtout pour les richesses naturelles de l’île. Toutefois un tour dans certains musées du pays peut être envisagé pour ceux et celles qui auraient envie de découvrir l’histoire de l’île !

————————————————————–

Merci à

Annuaire gratuit